Un taureau ensanglanté meurt dans la douleur alors que l’Espagne organise ses premières corridas après le confinement

0
39

La première corrida d’Espagne depuis le confinement du pays a suscité de nouveaux appels à l’interdiction de ce sport sanguinaire. Des militants de La Tortura No Es Cultura (La torture n’est pas une culture) et des gardiens des animaux ont pris des photos macabres de l’événement, qui s’est déroulé dans la ville d’Avila à une centaine de kilomètres de Madrid, rapporte le Daily Mail.

Comme on peut s’y attendre dans une corrida, les images montrent le matador en train de poignarder le taureau à plusieurs reprises, que l’on peut voir mourir lentement alors que le sang coule de ses blessures, de son nez et de sa bouche.

Les images révèlent également qu’une grande partie de l’arène était vide, et les militants affirment que ce manque de soutien et d’intérêt sert de preuve que la tauromachie ne devrait pas obtenir des subventions du gouvernement dont elle a besoin pour survivre.

Un taureau ensanglanté meurt dans la douleur alors que l’Espagne organise ses premières corridas après le confinement

« N’avons-nous pas déjà eu une surdose de mort et de douleur ces derniers mois ? », a déclaré Carmen Ibarlucea, du groupe de défense des droits des animaux La Tortura No Es Cultura. « Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en Espagne, ceux d’entre nous qui rejettent la corrida sont une grande majorité. En 2005, l’Angleterre a interdit la chasse au renard. La Chine, il y a à peine un mois, a interdit l’élevage de chiens pour la consommation humaine. Les traditions ne sont pas immuables. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here