Une énorme explosion secoue Beyrouth après un incendie dans un entrepôt de pétards

0
48

Une explosion dans un entrepôt de pétards à Beyrouth a secoué des bâtiments et des bureaux dans toute la ville. Comme l’a rapporté la National News Agency, l’explosion d’aujourd’hui, le 4 août, provenait d’un entrepôt de pétards près du port de la capitale libanaise. De nombreuses personnes ont été blessées, mais le bilan officiel n’a pas encore été établi.

L’explosion a été si importante et si grave qu’elle a touché des maisons situées à au moins 10 km du port. Les vidéos filmées au moment de l’explosion et après celle-ci montrent des voitures qui ont été renversées et détruites par l’explosion, alors que des panaches de fumée rose et rouge s’élèvent dans le ciel.

« Ce que j’ai ressenti, ça ressemblait à un tremblement de terre », a déclaré à CNN Rania Masri, une résidente de Beyrouth qui se trouvait à quelques kilomètres de là au moment de l’explosion. « L’appartement a tremblé horizontalement et tout d’un coup, on a ressenti une explosion et les fenêtres et les portes ont éclaté. Tant de maisons ont été endommagées ou détruites. »

Selon Reuters, le ministre libanais de la Santé, Hamad Hasan, a déclaré aux journalistes que l’incident avait fait « un très grand nombre de blessés » et causé « des dégâts considérables dans le centre de Beyrouth ».

Selon les rapports de la chaîne de télévision LBC, des dizaines de personnes ont été blessées et se sont rendues à l’hôpital. Le siège de l’ancien Premier ministre Saad Hariri, le bureau de CNN et le bureau du Daily Star font partie des lieux déchirés par l’explosion.

« J’étais à des kilomètres de là et le verre s’est brisé partout autour de moi », a déclaré Zeina Khodr, d’Al Jazeera. « L’explosion a été ressentie dans toute la ville. C’est le chaos dans les rues. »

Zain Ja’far, rédacteur en chef de Sky News au Moyen-Orient, qui était également dans la ville au moment de l’explosion, a déclaré que « l’énorme explosion a fracassé les fenêtres, a déchiré la façade du bâtiment dans lequel nous nous trouvions, et une fois que la poussière s’est installée, nous avons réussi à sortir, nous et les autres, de ce bloc. »

« Les fenêtres, les portes et les vitres ont été brisées dans tout le centre-ville de Beyrouth et il y avait beaucoup de gens très étourdis et ensanglantés qui se promenaient. C’était vraiment très inquiétant. »

« Le bruit des sirènes des pompiers, des ambulances, de la police et aussi de l’armée est incessant depuis 45 minutes et un grand nombre de services d’urgence et de forces de sécurité se précipitent maintenant dans cette zone. »

Aucun chiffre exact concernant les blessures ou les décès n’a été divulgué au moment de la rédaction de cet article.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here